SUD Education Solidaires SUD Education 93
Membre de l'union académique SUD éducation, de la fédération SUD éducation et de l'union syndicale Solidaires

1er degré | 2nd degré | Agents | Contractuels enseignants | Interprofessionnel | Les représentant-e-s | Stagiaires | Supérieur | Moyens des établissements | Education prioritaire | Plan d urgence |

Rassemblement Intersyndical pour le réemploi de tou-te-s les non-titulaires et des conditions d’affectation justes le 6 septembre 2017 ! Créteil - 14h
Article publié le 23 août 2017


PDF - 503 ko

le tract intersyndical

Soyons nombreux et nombreuses le 6 septembre à 14h devant le rectorat de Créteil pour exprimer notre mécontentement face aux conditions d’affectation en cette rentrée 2017.

Alors que 13% des personnel-le-s de l’académie sont contractuel-le-s, le rectorat continue de traiter ces personnels comme une main d’oeuvre "kleenex". Mobilisons-nous pour obtenir de nouveaux droits pour les personnel-le-s non-titulaires !

La rentrée 2017 s’annonce encore une fois bien difficile pour les non-titulaires de l’académie de Créteil, alors même que le recours à la précarité continue d’augmenter dans plusieurs disciplines (Maths, Espagnol...).

Certains collègues reçoivent en ce début juillet des "promesses d’embauche" pour 2017-2018 très floues. Les premières lettres de "non-renouvellement" commencent également à parvenir à certains collègues. Il est par ailleurs à craindre qu’encore une fois de nombreux non-titulaires exerçant dans des disciplines dites « en tension » ne pourront être réemployés, se voyant répondre par les services du rectorat que plus aucun poste n’est disponible, alors même que les besoins existent dans une académie qui ne bénéficie pas des moyens suffisants pour assurer ses missions de service public d’éducation. De plus, le rectorat n’édite pas les attestations de fin contrat permettant de toucher les allocations chômage à temps. Ce traitement inadmissible de la part d’une institution publique rajoute de la précarité à la précarité. Les personnels précaires ne doivent pas être utilisés comme variable d’ajustement des politiques d’austérité !

Nos organisations syndicales continuent de revendiquer le réemploi de l’ensemble des collègues non-titulaires, avec des affectations tenant compte des fiches de vœux transmises au printemps dernier. Elles continuent de revendiquer la fin des temps partiels imposés.

Dans ce sens, elles dénoncent la décision prise par le rectorat d’annuler la Commission Consultative Paritaire dite « d’affectation » qui devait se tenir mi-juillet comme c’était le cas depuis deux ans. Certes, cette commission ne répondait absolument pas à nos revendications, mais c’était le début d’une prise en compte de la nécessité d’affecter les non-titulaires de façon transparente et équitable.
Pour toutes ces raisons l’intersyndicale de l’académie de Créteil (CGT Educ’action, SNFOLCFO, SNETAA-FO, SNES-FSU, SNUEP-FSU, SUD Education) appelle l’ensemble des personnels à se mobiliser pour :

Le réemploi de toutes et tous les non-titulaires !
La fin des temps partiels imposés !
Une réelle commission paritaire d’affectation pour les non-titulaires !
Pour en finir avec la précarité la solution reste la titularisation de toutes et tous les non-titulaires.
Rassemblement Mercredi 6 septembre 14h00 devant le rectorat de Créteil (métro Créteil-L’Echat)