SUD Education Solidaires SUD Education 93
Membre de l'union académique SUD éducation, de la fédération SUD éducation et de l'union syndicale Solidaires

1er degré | 2nd degré | Agents | Contractuels enseignants | Interprofessionnel | Les représentant-e-s | Stagiaires | Supérieur | Moyens des établissements | Education prioritaire | Plan d urgence |

SUD éducation 93, un syndicat de lutte !
Article publié le 25 août 2016

PDF - 427.1 ko
4 pages à imprimer

Pour un plan d’urgence pour le 93
Un élève du 93 coûte 50% moins cher à l’État qu’un élève parisien. Nos écoles et établissements cumulent les dysfonctionnements : postes non pourvus, enseignant-e-s absent-e-s, précarité des personnels, dotations des collectivités territoriales plus faibles qu’ailleurs. Nos élèves et leurs familles subissent plus qu’ailleurs la précarité, les inégalités sociales, les exclusions. Les moyens alloués aux écoles et aux établissements ne permettent pas de faire face aux difficultés du territoire. Au contraire, dans le contexte actuel d’austérité budgétaire, ils baissent chaque année. Pour faire face à ces injustices, des écoles et établissements se mobilisent chaque année : contre une fermeture de classe, pour qu’il y ait un-e enseignant-e devant chaque classe, contre la baisse de la dotation horaire globale (DHG). SUD éducation 93 soutient toutes ces revendications, et met en avant une revendication unifiante pour toutes ces luttes : un plan d’urgence pour l’éducation dans le 93. SUD éducation 93, c’est un outil syndical pour coordonner les luttes et gagner la bataille des moyens dans le 93 !

Pour des pédagogies émancipatrices, contre tous les conservatismes
Syndicalisme et pédagogie sont intimement liés dans la lutte pour une école publique, gratuite, laïque, égalitaire et émancipatrice. Aux antipodes des logiques scolaires actuelles qui visent avant tout à trier les élèves pour pourvoir aux besoins du marché du travail, l’école doit montrer que la vie est une aventure qui reste à inventer. Une école émancipatrice est une école qui doit permettre à toutes et tous de développer sa créativité afin de construire son autonomie et de briser les déterminismes sociaux. Sud Education 93 défend la liberté des personnels à mettre en œuvre des pédagogies novatrices (pédagogie Freinet, pédagogie institutionnelle...) qui favorisent la coopération entre les élèves et qui redonnent sens à nos métiers. Articuler syndicalisme et pédagogie, c’est l’orientation de SUD éducation 93, à travers notamment l’organisation de stages, et surtout, c’est ce que construisent localement, au quotidien, nos équipes militantes.

Pour une école et une société débarrassées du racisme et du sexisme
L’école n’est pas en-dehors de la société. La généralisation dans le débat public des discours racistes et sexistes n’épargne pas l’école. Les réactionnaires de toute sorte ont ainsi obtenu la suppression des ABCD de l’égalité, timide avancée en matière d’antisexisme, ainsi que celle du terme « genre » des programmes : le combat antisexiste est plus que jamais d’actualité ! De même, nous condamnons le racisme d’État à l’oeuvre lorsque la scolarité des enfants Roms est interrompue par l’expulsion de leurs bidonvilles, ou lorsque des mères voilées sont interdites de sorties scolaires. Enfin, l’école n’est pas épargnée par l’offensive de l’extrême-droite, comme le montre le collectif d’enseignant-e-s FN « Racine ». En tant que pédagogues, en tant que syndicalistes, nous voulons construire une école et une société débarassée de toutes les dominations. Cela passe par un combat pied à pied contre tous les réactionnaires, à l’école comme dans la rue.

Contre les pressions hiérarchiques, pour construire l’autogestion
L’organisation hiérarchique de l’Éducation nationale génère de la souffrance au travail : les pressions permanentes et le harcèlement ont pour but de soumettre les individus ; le système de notation oriente les pratiques professionnelles dans l’objectif de satisfaire les chefs et impose une logique concurrentielle au détriment de l’intérêt collectif ; les décisions arbitraires entraînent u sentiments d’impuissance. Sur le terrain comme dans les instances, SUD éducation 93 est là pour défendre et accompagner tous les personnels, statutaires ou précaires, de la maternelle à l’université, syndiqué-e-s ou non. Sud Education 93 défend une autre conception du travail fondée sur des pratiques collectives et coopératives où tous les personnels participent à égalité à l’organisation du service : l’autogestion. Impulsons, partout où c’est possible, une prise en main collective de tous les aspects de l’organisation du travail et des établissements.

La lutte est interprofessionnelle, dans notre Union syndicale Solidaires
Le mouvement contre la loi Travail nous le montre bien : le cadre interprofessionnel est indispensable pour inverser la tendance et construire un rapport de force réellement favorable aux salarié-e-s. SUD éducation appartient à l’Union Syndicale Solidaires, qui existe depuis 2003 et réunit des syndicats de branche (Sud PTT, Sud Santé-Sociaux, Sud Rail, Sud Education, Solidaires Finances Publiques...) et des Solidaires Locaux (Union départementale Solidaires 93 par exemple). Notre syndicalisme tend à mener des luttes qui dépasse les cadres sectoriels afin d’obtenir de véritables améliorations de nos conditions de travail et donc de vie. La journée de 8h, les congés payés ou encore les congés maternité sont des acquis sociaux arrachés par les travailleur-euse-s de différents secteurs uni-e-s dans la lutte. Le syndicalisme ne doit de compte qu’au salarié-e-s, c’est pourquoi Solidaires est entièrement indépendant des organisations politiques, du patronat et du gouvernement. Le syndicat a une double fonction : la défense des salarié-e-s et de leurs revendications et la transformation sociale, pour une société plus juste débarrassée de toutes les formes d’oppression. L’antiracisme, l’antifascisme, l’antisexisme, l’écologie sont donc des composantes indispensables de notre syndicalisme et de notre projet de transformation sociale.

Affiche