SUD Education Solidaires SUD Education 93
Membre de l'union académique SUD éducation, de la fédération SUD éducation et de l'union syndicale Solidaires

1er degré | 2nd degré | Agents | Contractuels enseignants | Interprofessionnel | Les représentant-e-s | Lycée professionnel | Stagiaires | Supérieur | Moyens des établissements | Education prioritaire | Plan d urgence | Réforme du lycée |

Découvrir SUD éducation 93

Agenda


AG Éducation 93, le 7 février, à 18h à Saint-Denis
Article publié le 23 janvier 2019

PDF - 390.5 ko
Tract

AG éducation du 93, le 7 février 2019, à 18H,
Bourse du travail de ST-Denis

Loi travail, Gilets jaunes, Stylos rouges : les travailleurs et les travailleuses, avec ou sans emploi, du public comme du privé ne cessent de se mobiliser pour protester contre la politique profondément inégalitaire du gouvernement. Et le secteur de l’éducation n’est pas en reste : les annonces du ministère puis de l’académie concernant les moyens alloués à l’éducation sont très inquiétantes.

Augmentation du temps de travail : contre la deuxième heure supplémentaire imposée ! 
Les répartitions des heures entre "heures poste" et heures supplémentaires dans l’académie anticipent la modification des statuts des enseignant-es du 2nd degré. 
Dans les collèges du 93, ce sont ainsi 46 postes qui sontt créés uniquement par l’augmentation des heures supp’. 

+ 8,6% d’heures supplémentaires dans les collèges du 93 !

400 postes supprimés chez les administratifs ! 
Le Ministre a annoncé la suppression de 400 postes au niveau national dont 11 dans notre académie ! C’est une dégradation des conditions de travail des administratifs mais plus largement de tous personnels !

Baisse du nombre d’heures par élèves en collège ! 
Même les créations de postes à coups d’heures supp’ ne suffiront pas à compenser la hausse démographique (+2 500 élèves en collège, dans le 93) Le ratio heures - élèves diminue donc mécaniquement, de l’équivalent d’une demi-heure pour une classe de 24 élèves. Au final ce sont les élèves qui perdent en taux d’encadrement, et nos conditions qui se dégradent.

Evaluations nationales en CP/CE1 : SUD éducation propose des modalités d’action ! 

Les évaluations nationales imposées aux enseignant-e-s ont été un fiasco : des tests standardisés trop complexes pour des enfants à l’entrée en CP ; des tests qui comportent des stéréotypes sexistes ; des problèmes techniques nombreux qui ont empêché les élèves d’écoles entières de passer tout ou partie des évaluations. Sud Éducation demande la suppression de ces évaluations, appelle les enseignant-e-s du 1er degré à ne pas faire passer les évaluations et le cas échéant à ne pas faire remonter les résultats, et à signer la pétition pour exiger la fin des évaluations nationale : 

https://frama.link/evalsnats

1er degré : pas de supérieur hiérarchique à l’école ! 

Le Ministre a annoncé la création d’un statut de directeur·trice·s d’école. Ce nouveau statut entraînerait la mise en place d’un lien de subordination entre ces nouveaux personnels de direction et leurs collègues adjoint-es, pouvant transformer les relations de travail, et conduire à une nouvelle organisation administrative de l’école, ce que nous refusons : fusions d’écoles, mises sous tutelle par les collèges de proximité.

Contre les réformes Blanquer, de Parcoursup, du bac, du lycée ! 

Les lycéen-ne-s et les établissements se sont mobilisé-e-s par des blocages et par la grève, avant les vacances pour demander l’abandon des réformes Blanquer touchant les lycées et l’accès au supérieur.

  • Derrière la promotion du choix des élèves (apparemment « libres » de choisir leurs spécialités), cette réforme organise concrètement la mise en concurrence des établissements, des territoires et des individus. 

Il n’y a pas d’offre minimale de formation commune à chaque lycée ! 

  • Elle vise à réduire drastiquement les postes et les dépenses, en permettant de maximiser le nombre d’élèves par classe 

Le rectorat ne crée aucun poste en lycée, alors qu’on attend 617 élèves de plus !

Lycée Pro : suppressions de postes en rafale ! 

La réforme des lycées professionnels et la baisse du volume horaire des enseignements annonçaient des suppressions de postes conséquentes en lycée pro. Les annonces académiques confirment cette tendance car c’est 16 postes qui seront suprimés et remplacés par l’équivalent de 3 temps plein en heures supplémentaires. 

Dans les écoles, les établissements du 93, Organisons-nous ! 

→ Sud éducation 93 appelle tous les collègues à se réunir en AG dans leurs écoles et établissements, 

→ Sud éducation 93 appelle tous les collègues à venir à l’Assemblée Générale des écoles et établissements qui aura lieu le Jeudi 7 février 2019, à 18h, à la Bourse du travail de Saint-Denis, afin de trouver de déterminer des actions pour demander d’urgence des moyens pour l’éducation dans le 93, et l’abandon de toutes les réformes Blanquer