SUD Education Solidaires SUD Education 93
Membre de l'union académique SUD éducation, de la fédération SUD éducation et de l'union syndicale Solidaires

1er degré | 2nd degré | Agent-es | Contractuel-les enseignant-es | Interprofessionnel | Les représentant-e-s | Lycée professionnel | Plainte antiracisme | Stagiaires | Supérieur | Réforme des retraites | Moyens des établissements | Education prioritaire | Plan d urgence | Réforme du lycée | COVID-19 |

CAPA de contestation de l’avis final du recteur (rendez-vous de carrière)
Article publié le 2 mars 2020

Ce matin avait lieu la CAPA statuant sur les demandes de révisions de l’appréciation portée par le recteur sur la valeur professionnelle de l’agent en lien avec les rendez-vous de carrière. Vous trouverez ci-dessous la déclaration lue lors de cette CAPA.

Si l’administration et certains syndicats se réjouissent du faible nombre de recours (24 cette année), ce n’est pas notre cas : nous encourageons les collègues qui le souhaitent à contester leur évaluation. En effet, à de nombreuses reprises, nous avons obtenu une modification de l’avis du recteur dans un sens favorable à l’agent.

Cette CAPA a l’intérêt de soulever les nombreuses difficultés liées à ce nouveau mode d’évaluation : incohérence dans les appréciations littérales et/ou les pavés (les compétences à cocher), évaluation sur instant T de la carrière, sans réelle appréciation de celle-ci, commentaires déplacés, fixation de quotas limite les "bonnes" appréciations pour limiter les promotions... La réalité est simple : c’est au moins aussi arbitraire que les modalités précédentes, et les perspectives de carrière en lien avec le PPCR (l’idée que tous les agents seront forcément au dernier échelon de la hors classe à la fin de leurs carrières) sont de l’enfumage.

L’administration tente de prétendre à l’objectivité et à la cohérence du résultat quand, par exemple, des gens ayant des appréciations très positives, une grande majorité de "très satisfaisant" et un "satisfaisant" obtiennent comme appréciation finale : "satisfaisant"...

Sud éducation Créteil persiste à demander la déconnexion entre l’avancement et l’évaluation.