SUD Education Solidaires SUD Education 93
Membre de l'union académique SUD éducation, de la fédération SUD éducation et de l'union syndicale Solidaires

1er degré | 2nd degré | Agent-es | Contractuel-les enseignant-es | Interprofessionnel | Les représentant-e-s | Lycée professionnel | Plainte antiracisme | Stagiaires | Supérieur | Réforme des retraites | Moyens des établissements | Education prioritaire | Plan d urgence | Réforme du lycée |

Découvrir SUD éducation 93

Agenda


Communiqué des AED en grève du lycée Angela Davis (Saint-Denis)
Article publié le 17 octobre 2019

Aujourd’hui, jeudi 17 octobre, les AED (Assistants d’éducation) du lycée Angela Davis de Saint-Denis ont décidé de se mettre en grève face aux changements de services décidés unilatéralement par la direction après la rentrée, à l’augmentation de leur volume horaire hebdomadaire, et à la dégradation de leurs conditions de travail (violences devant l’établissement, dysfonctionnements internes, etc).
Aucun.e membre de la vie scolaire n’est présent.e dans l’établissement. La direction a malgré tout décidé de garder le lycée ouvert. Leur communiqué ci-dessous.


Communiqué des AED en grève du lycée Angela Davis

Nous, AED, sommes aujourd’hui en grève afin de défendre nos revendications de conditions de travail dignes.

Nous dénonçons particulièrement :

 L’augmentation imposée du nombre d’heures hebdomadaires alors que les AED ont été embauchés en septembre sur la base d’un temps de travail de 39 heures par semaine, il leur est aujourd’hui imposé de passer à 41 heures chaque semaine

- Le changement d’emploi du temps imposé également en cours d’année pour les AED présents sur l’internat et l’externat sans tenir compte de leurs obligations scolaires

- La facturation du repas à la cantine alors que nous sommes obligés de manger sur place

- Les problèmes récurrents de sécurité à la grille dus aux violences dans le quartier qui se répercutent sur nos conditions de travail

- La capacité limitée du réfectoire ne pouvant accueillir 700 demi-pensionnaires, notamment avec une machine défectueuse causant des troubles au bon déroulement du service

- Les plans d’évacuation sans point de rassemblement en cas d’incendie (depuis l’ouverture du lycée en septembre 2017 !)

- Ouverture d’un quatrième étage sans surveillance à l’internat ainsi que l’arrivée de nouveaux internes sans que cela ne s’accompagne d’embauche de nouveaux AED

- La précarité de nos statuts tant en terme de contrat que de rémunération : nous demandons le passage à des CDD de trois ans pour tou.te.s les assistant.e.s d’éducation ; le passage à la semaine de 35h maximum pour tou.te.s ; l’augmentation de la rémunération de tou.te.s les assistant.e.s d’éducation.

De ce fait nous renouvellerons nos actions autant de fois que nécessaire jusqu’à obtenir satisfaction de nos revendications.

AED en grève du lycée Angela Davis


PDF - 32.4 ko
Communiqué des AED en grève du lycée Angela Davis (Saint-Denis)