SUD Education Solidaires SUD Education 93
Membre de l'union académique SUD éducation, de la fédération SUD éducation et de l'union syndicale Solidaires

1er degré | 2nd degré | Agent-es | Contractuel-les enseignant-es | Interprofessionnel | Les représentant-e-s | Lycée professionnel | Stagiaires | Supérieur | Moyens des établissements | Education prioritaire | Plan d urgence | Réforme du lycée |

Communiqué des enseignant.e.s du Lycée général, technologique et professionnel Auguste Blanqui (Saint-Ouen)
Article publié le 17 février 2019

Les enseignants, réunis ce jeudi 14 février, rappellent leur rejet des réformes Blanquer du lycée, du Baccalauréat et de Parcoursup.

Ces réformes, dictées par un principe d’économie, débouchent sur :

- des effectifs de classes plus chargés ;

- une fausse liberté de choix à l’issue de la classe de Seconde ;

- une diminution des heures d’enseignement pour les élèves ;

- une orientation à l’aveugle ;

- des programmes bâclés, politiquement orientés et déconnectés de la réalité ;

- une offre de langues très réduite ;

- un bac grandement évalué en interne ;

 -une politique de regroupement des filières en bac pro qui affaiblit les spécialisations professionnelles.

C’est moins de chances de réussite et plus d’inégalités. Ce n’est pas une réforme mais un plan social.

Par conséquent, pour ne pas participer à ce processus qui pénalise les élèves, nous avons pris la décision :

- de démissionner de nos fonctions de professeurs principaux ;

- de ne pas remplir les bulletins scolaires ;

- de ne pas siéger en conseil de classe ;

Le 14 février 2019,
Les enseignants du lycée Auguste Blanqui mobilisés