SUD Education Solidaires SUD Education 93
Membre de l'union académique SUD éducation, de la fédération SUD éducation et de l'union syndicale Solidaires

1er degré | 2nd degré | Agent-es | Contractuel-les enseignant-es | Interprofessionnel | Les représentant-e-s | Lycée professionnel | Stagiaires | Supérieur | Moyens des établissements | Education prioritaire | Plan d urgence | Réforme du lycée |

Communiqué intersyndical contre les pressions du ministère éval CP
Article publié le 15 mars 2019

PDF - 1.5 Mo
Communiqué intersyndical

Évaluations CP :
Non au pilotage des écoles par les évaluations,
Refus catégorique de l’autoritarisme !

Dès la première semaine de passation des évaluations nationales standardisées de CP, l’intersyndicale départementale du 1er degré a dénoncé les effets néfastes de ces évaluations sur les élèves autant que sur les professionnel·es, en rappelant qu’elles soutiendraient tou·tes les collègues qui ne les feraient pas passer ou qui ne remonteraient pas les résultats.

La saisie des évaluations de milieu de CP s’arrête le 23 mars : c’est l’occasion pour le ministère d’une menace soudaine de considérer la non passation ou la non remontée comme une « faute professionnelle » alors que les enseignants ne commettent pas de fautes : ils évaluent leurs élèves à leur manière et sont en règle avec les programmes et la loi de 2013.
Cette crise d’autoritarisme intervient quelques jours avant la fin de la phase actuelle, parce que le ministère s’inscrit dans une démarche idéologique : son objectif est de parvenir à instaurer le pilotage de l’école par les résultats dans un futur très proche.

Les organisations syndicales SNUipp-FSU 93, SNUDI FO 93, SUD Éducation 93, CGT Éduc’action 93, CNT Éducation 93 et SE-UNSA 93 n’acceptent pas cette pression sur les professionnels que sont tous les collègues, et cet autoritarisme d’autant moins admissible que le slogan incantatoire du ministre, et la Loi qu’il présente actuellement au parlement, est « l’école de la confiance » !

L’intersyndicale 1er degré de Seine-Saint-Denis interpelle très rapidement le DASEN sur cette dérive, et affirme son soutien total aux collègues qui refusent les évaluations nationales standardisées.

Les organisations syndicales SNUipp-FSU 93, SNUDI FO 93, SUD Éducation 93, CGT Éduc’action 93, CNT Éducation 93 et SE-UNSA 93 appellent tou-tes les enseignant-es du département à réagir collectivement de la manière la plus claire possible à cette situation en se mettant en grève massivement et en manifestant dès le mardi 19 mars 2019.