SUD Education Solidaires SUD Education 93
Membre de l'union académique SUD éducation, de la fédération SUD éducation et de l'union syndicale Solidaires

1er degré | 2nd degré | Agent-es | Contractuel-les enseignant-es | Interprofessionnel | Les représentant-e-s | Lycée professionnel | Stagiaires | Supérieur | Moyens des établissements | Education prioritaire | Plan d urgence | Réforme du lycée | Loi confiance |

Brochure sur le convoi Solidaire à Lavrio en octobre 2018 (camps de réfugié-es Kurdes)
Article publié le 11 juin 2019

Vous trouverez ci-dessous l’introduction de la brochure réalisée par les participant-es au convoi Solidaires au Kurdistan, suivie de la brochure elle-même.

L’expérimentation sociale et politique pensée par le mouvement Kurde et réaliséenotamment au Rojava (nord de la Syrie), son implication dans le mouvement social et lesyndicalisme en Turquie, interpellent notre organisation syndicale Solidaires, soucieusede construire des liens internationalistes contre le capitalisme et pourl’autodétermination des peuples. Dans ce cadre, du 21 au 30 octobre 2018, une délégation Solidaires (constituée desyndiqué.e.s de Sud Education 31-65 et 93), a été mandatée pour un convoi de matériel àdestination du camp autogéré de réfugié.e.s kurdes de Lavrio (Grèce). Co-organisé avecdes syndicalistes de la CGT Energie et le Centre démocratique kurde de France (CDKF),le convoi a été également rejoint par un représentant des Amitiés kurdo-bretonnes.

Le camp de Lavrio, c’est quoi ?
Depuis 35 ans, le camp de Lavrio accueille des exilé.e.s politiques du Kurdistan, de Turquie etplus récemment des familles fuyant la guerre en Syrie. En juillet 201 7, le gouvernement grec,sous pression de la Turquie, a cessé tout soutien au camp. Si en décembre 201 7 la populationétait aux alentours de 300 personnes, depuis l’attaque de la Turquie sur Afrin de nombreusesfamilles sont arrivées. Aujourd’hui, le camp abrite près de 600 personnes dont au moins unecinquantaine d’enfants de moins de 3 ans. Avec le durcissement des lois européennes surl’immigration2, les exilé.e.s restent bloqué.e.s des mois, voire des années en Grèce.

Pourquoi un convoi ?
Le convoi est un moyen de renforcer nos liens internationalistes. Au delà de l’aspect matériel ethumanitaire, ce convoi poursuit un objectif politique de solidarité en apportant notre soutien auxforces progressistes kurdes et turques en exil, en dénonçant la répression à l’œuvre en Turquieet les attaques du régime turc sur le nord de la Syrie, et lutte contre les lois immigrations enEurope. Deux camionnettes ont ainsi été affrétées pour livrer du matériel demandé par leshabitants du camps et sur place, ont servi à acheter et livrer deux tonnes de nourriture avec lesdons financiers recueillis avant le départ. Parallèlement à cela, des rencontres politiques ont étéorganisées autour de différentes thématiques : l’autogestion dans le camp et le confédéralismedémocratique, les luttes syndicales en Turquie ou encore les luttes des femmes.

Pour lire la suite :

PDF - 3.1 Mo
Brochure du convoi