SUD Education Solidaires SUD Education 93
Membre de l'union académique SUD éducation, de la fédération SUD éducation et de l'union syndicale Solidaires

1er degré | 2nd degré | AESH, AED, AP | Agent-es | Contractuel-les enseignant-es | Interprofessionnel | Les représentant-e-s | Lycée professionnel | Plainte antiracisme | Stagiaires | Supérieur | Réforme des retraites | Moyens des établissements | Education prioritaire | Plan d urgence | Réforme du lycée | COVID-19 |

Des moyens pour l’éducation, pas pour la répression
Article publié le 10 mars 2020

DES MOYENS POUR L’EDUCATION, PAS POUR LA REPRESSION !

Motion issue de l’AG éducation d’Aubervilliers, du 03/03/2020
 

Toutes et tous en grève le 13 mars !


Le 3 mars dernier, se sont réuni-e-s en Assemblée Générale des enseignant-e-s et des parents d’élèves de tous les collèges, des deux lycées généraux et de plusieurs écoles maternelles et primaires de la ville. Nous avons toutes et tous fait le même constat : il devient de plus en plus difficile d’exercer notre métier de manière satisfaisante et d’offrir aux élèves d’Aubervilliers des conditions correctes d’apprentissage et d’épanouissement.

Non seulement le gouvernement envisage de nous faire travailler plus longtemps et pour des pensions bien moindres, mais en plus, notre quotidien et celui des élèves devient de moins en moins supportable.S’impliquer : oui, se sacrifier : non !

•Marre de voir nos élèves s’entasser dans les classes comme dans les cours d’écoles !
•Marre de voir qu’en Seine-Saint-Denis les CP et CE1 « à 12 » = jusqu’à 16 élèves par classe ou que les travaux pour aménager les salles de classes ne sont pas financés !
•Marre du manque de personnel remplaçant, et ce dès les premiers jours de l’année scolaire !
•Marre des baisses de dotations dans les collèges et les lycées, qui conduisent les équipes à sacrifier des projets pédagogiques innovants et porteurs de sens pour les élèves !
•Marre de devoir pallier les dysfonctionnements de l’institution ! Marre de son mépris !
•Marre de ne pouvoir être en mesure d’accueillir comme il se doit les élèves en situation de handicap ou les élèves allophones !
•Marre de faire le constat sans cesse plus criant du manque de personnels médico-social !
•Marre de bricoler sans cesse pour offrir des conditions décentes d’apprentissage à nos élèves !
•Marre de s’épuiser à la tâche !

Car pendant ce temps là, la répression frappe des collègues et des lycéen-ne-s qui se mobilisent pour obtenir plus de justice et d’égalité dans les épreuves du bac comme dans nos retraites.

Auber est plus que jamais en colère !


Parents d’élèves, personnels administratifs, agents, AED, AVS-AESH, personnels du pôle médico-social,COP-PSY, CPE, enseignant-e-s ; dans le premier comme dans le second degré, dans l’enseignement général comme professionnel, nous vivons toutes et tous des situations inacceptables au quotidien. Il est nécessaire de prendre le temps de se retrouver et d’échanger, pour se faire entendre ! Alors que le gouvernement accélère la casse sociale (réforme des retraites, du chômage), et que Jean-Michel Blanquer programme la fin de l’éducation prioritaire et prépare la refonte du métier d’enseignant-e,faisons front et luttons ensemble pour redonner du sens à nos métiers et offrir une éducation émancipatrice et de qualité pour tous les élèves d’Aubervilliers.

Toutes et tous en grève le vendredi 13 mars, pour organiser collectivement la mobilisation à l’échelle de la ville !

9H30 : AG éducation à la bourse du travail d’Aubervilliers (92 av. Victor Hugo)
12h00  : Rassemblement de soutien à Julien devant le TGI de Bobigny (Pique-nique et prises de parole)
16h00 : Rassemblement devant la DSDEN pour exprimer collectivement nos revendications à l’échelle de la ville

Les enseignant-e-s et parents présent-e-s en AG éducation, le mardi 3 mars 2020