SUD Education Solidaires SUD Education 93
Membre de l'union académique SUD éducation, de la fédération SUD éducation et de l'union syndicale Solidaires

1er degré | 2nd degré | AESH, AED, AP | Agent-es | Contractuel-les enseignant-es | Interprofessionnel | Les représentant-e-s | Lycée professionnel | Plainte antiracisme | Stagiaires | Supérieur | Réforme des retraites | Moyens des établissements | Education prioritaire | Plan d urgence | Réforme du lycée | COVID-19 |

Dédoublements autorisés dans les lycées, maintenant aux collèges de gagner !
Article publié le 5 novembre 2020

Depuis la rentrée du 2 novembre, il y a des grèves et des droits de retrait dans la moitié des établissements du département. Les revendications sont les mêmes partout : l’autorisation de procéder à des dédoublements pour garantir la distanciation physique dans les classes et l’application des protocoles qu’ils ont élaborés depuis le début de la mobilisation. Le ministre Blanquer a autorisé ce soir les dédoublements dans les lycées. Cela doit s’étendre aux collèges qui rencontrent les mêmes difficultés avec des établissements saturés.

Aujourd’hui les services départementaux ont affirmé qu’ils étudiaient les protocoles élaborés par les collègues SUD Éducation 93 appelle tous les personnels à faire remonter par voie hiérarchique avec SUD Éducation 93 en copie leur proposition de protocole.
SUD Éducation 93 revendique la satisfaction immédiate des revendications des collègues avec l’autorisation de mettre en place des demi-groupes en collège. Nous avons déjà perdu trop de temps dans la lutte contre la propagation du virus.

Le manque de mesures sanitaires, les refus de temps de concertation créent un climat anxiogène dans les établissements scolaires et les personnels se sentent abandonné·es.
SUD Éducation 93 est particulièrement indigné des violences policières commises depuis hier à Saint-Denis contre les lycéen·nes qui se mobilisent pour réclamer un véritable protocole sanitaire. À Paul Eluard et à l’ENNA, des lycéens ont été placés en garde à vue et les forces de l’ordre ont fait usage de violences inacceptables aujourd’hui.

Il est urgent que des mesures sanitaires efficaces soient prises, que les revendications des personnels soient entendues afin que les collèges et les lycées puissent retrouver un fonctionnement serein et accueillir les élèves. SUD Éducation 93 revendique :

- l’application des protocoles élaborés par les personnels avec le dispositif central des dédoublements,

- un plan de recrutement massif de personnels : enseignant·es, CPE, AED, AESH, agent·es techniques et administratifs, psy-EN, infirmier·es et Assistant·es de Service Social... afin que les élèves du 93 aient enfin un véritable droit au service public d’éducation,

- le paiement des jours de grève et la reconnaissance des droits de retrait.

Les personnels du département vont continuer à se mobiliser par la grève dans les établissements et à se coordonner :

- le mardi 10 novembre pour une grosse journée d’action nationale,

- le mardi 17 novembre pour un plan d’urgence pour l’éducation dans le 93.

PDF - 96.4 ko
CP 5-11

Nous avons gagné dans les lycées, la mobilisation est forte, elle doit continuer et s’amplifier lors de ces journées d’action pour gagner des dédoublements dans les collèges !