SUD Education Solidaires SUD Education 93
Membre de l'union académique SUD éducation, de la fédération SUD éducation et de l'union syndicale Solidaires

1er degré | 2nd degré | AESH, AED, AP | Agent-es | Contractuel-les enseignant-es | Interprofessionnel | Les représentant-e-s | Lycée professionnel | Plainte antiracisme | Stagiaires | Supérieur | Réforme des retraites | Moyens des établissements | Education prioritaire | Plan d urgence | Réforme du lycée | COVID-19 |

E3C : les lycées du 93 en lutte contre le contrôle continu au bac
Article publié le 3 février 2020

Article initialement mis en ligne dimanche 26 janvier - dernière mise à jour mardi 4 février

Les épreuves communes de contrôle continue (E3C), nouveauté du bac "blanquer", sont censées avoir lieu en ce moment. Dans de nombreux lycées du département les équipes et les lycéens s’organisent pour empêcher leur tenue.

La réforme du bac est néfaste et destructrice, le ministère n’a pas écouté les nombreux-euses grévistes de l’année dernière et sanctionne même une partie de celles et ceux qui ont fait la grève du bac 2019.

Mais cela n’empêche pas les personnels et la jeunesse de se mobiliser et de s’organiser. Dans plusieurs lycées ils et elles ont déjà obtenu l’annulation et le report des épreuves !

Selon le décompte fait par les collègues réunis en assemblée générale d’Ile-de-France, pour la seule Seine-Saint-Denis 21 lycées (soit 47 % des lycées généraux du département) étaient touchés à la date du 27 janvier par une forme active de refus des E3C : refus de choisir les sujets, appel à la grève des corrections ou refus de corriger, ou note forfaitaire, piquets.

Sur la réforme et les E3C

Notre rubrique "réforme du lycée" : https://sudeducation93.org/spip.php?page=mot&mot=R%C3%A9forme%20du%20lyc%C3%A9e

Nos conseils juridiques et militants : https://sudeducation93.org/Refuser-les-E3C-conseils-juridiques-et-militants-de-SUD-Education-93.html

Notre communiqué du 23 janvier : https://sudeducation93.org/Stop-au-Bac-Blanquer.html

Quelques exemples de ce qu’il se passe dans les lycées du département

Au lycée Berthelot de Pantin

Grève et piquet des élèves devant l’établissement pour le premier jour des épreuve, lundi 27 janvier. Seuls 17 élèves sur 144 ont composé. Blocage reconduit par la suite. Le provisuer de l’établissement a menacé de mettre zéro aux élèves qui n’ont pas composé et a porté plainte contre un élève. Plusieurs élèves ont été arrêtés et placés en garde à vue.

Au lycée Lucie Aubrac de Pantin

Piquet de grève et soutien aux lycéens pour les épreuves.

Au lycée Jean Zay d’Aulnay-sous-bois

Les lycéens s’organisent pour le premier jour des épreuves. Les personnels tiennent des piquets devant l’établissement lors des épreuves les 28 et 30 janiver, ainsi que le 5 février. Pour le premier jour seuls une quarantaine d’élèves sur 350 sont rentrés pour composer.

Au lycée Suger de Saint-Denis

Les lycéens s’organisent pour le premier jour des épreuves. Les enseignant·es refusent de faire remonter les sujets.

Au lycée Feder d’Epinay

Les enseignant·es refusent de faire remonter les sujets. Les élèves ont bloqué le lycée pour le premier jour des épreuves, qui ont été reportées.

Au lycée Jean Rostand de Villepinte

Voté de la grève des surveillances des premières épreuves d’E3C organisées à partir du mardi 28 janvier, et reconduite les 30 janvier et 4 février. Rassemblement devant le lycée dès 7h30. Tout le monde est invité à y participer.

Au lycée Utrillo de Stains

Grève, piquet et occupation nocturne au premier jour des épreuves, jeudi 16 janvier.

Au lycée Paul Eluard de Saint-Denis

Grève des surveillances votée en assemblée générale par la majorité des personnels. Piquet élèves-enseignant·es devant l’établissement pour les journées d’épreuves. La police a jeté une grenade lacrymogène sur les lycéens calmes et pacifiques mercredi 29. Le même jour l’établissement a été fermé suite à la venue du DASEN adjoint.

Au lycée Voilaume d’Aulnay-sous-bois

Les personnels tiendront un piquet devant l’établissement lors des épreuves.

Au lycée Mozart du Blanc-Mesnil

Les enseignant·es ont refusé de choisir le sujet de l’épreuve. Ils et elles seront en grève pour le premier jour des épreuve, le 1er février. Blocage par les élèves lors des épreuves.

Au lycée Blaise Cendrars de Sevran

Boycott complet de la première session des E3C voté en assemblée générale : aucun sujet remonté à la direction, pas de surveillances, pas de corrections, pétition pour demander l’annulation. Une lettre a été envoyée par les collègues au recteur, ainsi qu’une autre aux parents pour expliquer leur geste. Lettre également aux IPR des matières concernées pour expliquer ce choix. Les lycéens s’organisent de leur côté. Les personnels et les élèves ont tenu un piquet devant l’établissement le premier jour des épreuve, lundi 27 janvier. Aucun élève n’est entré et l’épreuve d’hitoire géographie n’a pas eu lieu. A peu près le même scénario le mardi et le mercredi, avec en plus des menaces de mettre zéro aux lycéens qui ne se sont pas présentés.

Au lycée Angela Davis de Saint Denis

L’équipe d’histoire a envoyé une lettre signée à l’unanimité au recteur et à l’IPR par voie hiérarchique expliquant qu’elle ne pouvait pas faire remonter de sujets, et qu’elle ne voulait pas surveiller ni faire passer les épreuves. Des piquets élèves-enseignant·es sont organisés devant l’établissement les jours d’épreuves, de nombreux soutiens sont présents (RATP, étudiant·es, territoriaux, élus...). Les épreuves sont reportées après les vacances.

Au lycée Henri Wallon d’Aubervilliers

Une motion contre les E3C à été votée en conseil d’administration. Des discussions sont en cours sur les modes d’action : grève des surveillances, grève des corrections, rétention des notes. Les épreuves sont prévues fin février.

Au lycée Louise Michel de Bobigny

Grève des surveillances votée. Les élèves organisent des piquets devant l’établissement les jours d’épreuves. Ils ont écrit une lettre signée par 300 d’entre eux au proviseur expliquant les raisons de leur refus de passer les épreuves. LA police a tiré des gaz lacrymogène contre les lycéens mercredi matin.

Au lycée Gustave Eiffel de Gagny

Discussions pour mettre 20/20 à toutes les copies. Blocage par les lycéens les jours d’épreuve. 6 elèves ont été arrêtés et placés en garde à vue.

Au lycée Jacques Brel de La Courneuve

Un piquet aura lieu devant l’tablissement pendant les épreuves les lundi 3 et mardi 4 février. Un blocus a été organisé dès le 30 janvier contre les E3C et parcoursup. La grande majorité des élèves ne rentrent pas dans le lycée. Blocage reconduit le 3 février : les épreuves sont reportées à après les vacances.

Au lycée Jean Renoir de Bondy

Les épreuves ont été reportées à la rentrée des prochaines vacances suite au blocage de l’établissement par les lycéens.

Au lycée Blanqui de Saint-ouen

Blocage les jours d’épreuves : elles sont intégralement reportées à la rentrée des vacances.

Au lycée Jean Jaurès de Montreuil

E3C et bac blanc de mercredi, jeudi et vendredi reportés à la rentrée suite à la mobilisation.

Au lycée Condorcet de Montreuil

Blocage, seuls 2 élèves de 1ère sur 153 ont composé pour l’épreuve d’HG. Epreuves de langue annulées et reportées.