SUD Education Solidaires SUD Education 93
Membre de l'union académique SUD éducation, de la fédération SUD éducation et de l'union syndicale Solidaires

1er degré | 2nd degré | AESH, AED, AP | Agent-es | Contractuel-les enseignant-es | Interprofessionnel | Les représentant-e-s | Lycée professionnel | Stagiaires | Supérieur | Plainte antiracisme | Moyens des établissements | Education prioritaire | Plan d urgence | COVID-19 |

Découvrir SUD éducation 93

Agenda


Ensemble, exigeons la prime Education Prioritaire pour les AED et AESH
Article publié le 15 janvier 2021

Tous les personnels rémunérés par l’État dans les écoles, collèges et établissements publics perçoivent la prime REP/REP+, sauf les AED et les AESH. Cette injustice est d’autant plus flagrante que les AED et les AESH sont des personnels qui font partie intégrante de la communauté éducative, en contact permanent avec les élèves.
Face aux revendications des personnels, le ministre Blanquer fait la sourde oreille. C’est donc maintenant qu’il faut agir pour que ces catégories de personnels bénéficient de la prime. SUD éducation se mobilise et s’apprête à engager une action en justice pour faire reconnaître le droit des AED et AESH à percevoir la prime REP/REP+.

Alors que le ministère évoque à demi-mots le démantèlement programmé de l’éducation prioritaire, la mobilisation doit permettre de gagner dès à présent.

C’est pourquoi nous appelons à un ressemblement devant la DSDEN le mercredi 27 janvier à 14h.

Nous organisons aussi une réunion d’information syndicale départementale le mercredi 13 janvier à 14h à destination de tou.tes les AESH exerçant dans le 1er degré.

Pour toute question, écrivez-nous à primerep@sudeducation93.org

PDF - 686.7 ko
Flyer à imprimer

 


POURQUOI REVENDIQUER LA PRIME REP ET REP+ POUR LES AED ET LES AESH ?

Depuis la création des REP (réseaux d’éducation prioritaires) en 2014, les personnels touchent une indemnité au nom de la spécificité de leur travail et la pénibilité de leurs conditions de travail. Tous les personnels ? Non.

Malgré la communication du ministère de Jean-Michel Blanquer à la rentrée 2018 qui avait pu le laisser espérer, les Assistant-e-s d’Éducation et les Accompagnant-e-s d’élèves en situation de handicap ne perçoivent toujours pas l’indemnité REP, autour de 208 euros pour un contrat annuel d’une quotité de 50 %.

Pourtant AED et AESH font partie du personnel d’encadre- ment et d’accompagnement et contribuent au même titre que les autres personnels, titulaires ou non titulaires, à la réussite de tous les élèves en éducation prioritaire. Ils et elles sont confronté-e-s directement à la grande difficulté des élèves en vie scolaire et en classe et participent pour une part plus qu’importante à la bonne marche des établissements REP ou REP +. Cette injustice flagrante contrevient à l’égalité de traitement des agents de la fonction publique.


COMMENT REVENDIQUER LA PRIME REP ET REP+ POUR LES AED ET LES AESH ?


SUD éducation revendique le versement de l’indemnité REP à tous les personnels travaillant en éducation prioritaire.

SUD éducation invite chaque AESH et AED travaillant en éducation prioritaire remplir le formulaire entre le 6 et le 19 janvier :

 

Nous vous renverrons dans les plus bref délais un courrier de réclamation à transmettre à votre hiérarchie.

ATTENTION nous ne suivrons que les dossiers déposés à la hiérarchie avant le 22 janvier.

L’administration a deux mois pour vous répondre. Une absence de réponse équivaut à refus.

Pour la suite des démarches (recours et tribunal administratif) contactez-nous en écrivant à : primerep@sudeducation93.org).


COMMENT EXPRIMER SA SOLIDARITE AVEC SES COLLEGUES PRECAIRES


Cette lutte doit aussi être portées et soutenue par l’ensemble des personnels en solidarité avec leurs collègues précaires en :

  •  en faisant voter des motions dans les conseils d’administration et les conseils d’école.
    PDF - 22.6 ko
    Modèle de motion à télécharger

     

  • en organisant des Heures d’informations syndicales à destination de ces personnels pour les accompagner dans cette démarche à partir de la rentrée de janvier.

Au-delà du versement de l’indemnité REP à tous les personnels travaillant en éducation prioritaire, SUD éducation revendique une augmentation de salaire pour tous les contractuel·les et leur titularisation immédiate sans condition de nationalité ni de diplôme.