SUD Education Solidaires SUD Education 93
Membre de l'union académique SUD éducation, de la fédération SUD éducation et de l'union syndicale Solidaires

1er degré | 2nd degré | AESH, AED, AP | Anti-répression | ATTEE - Administratif⋅ves | Contractuel-les enseignant-es | Interprofessionnel | Les représentant-e-s | Lycée professionnel | Plainte antiracisme | Stagiaires | Supérieur | Violences sexistes et sexuelles | Moyens des établissements | Education prioritaire | Plan d urgence | COVID-19 |

Grève à Anspach de Montreuil pour la création des postes nécessaires
Article publié le 11 mars 2022

SUD Éducation 93 soutient les personnels d’enseignement et d’éducation du collège Solveig Anspach de Montreuil en grève massive pour la création des postes nécessaires à un fonctionnemment normal de l’établissement.

Une délagation sera reçu Lundi 14 mars au Rectorat

Ci-après, les lettres du 10 et du 11 mars à l’attention du recteur .

La lettre du 11 mars

Les personnels d’enseignement et d’éducation du collège Solveig Anspach de Montreuil avec leurs sections syndicales SNES-FSU, SUD et SNFOLC et la FCPE

A M. Auverlot, Recteur de l’académie de Créteil

A M. Chaleix, IA-DASEN de la Seine-Saint-Denis

S/c Mme Picard, Principale du collège Solveig Anspach de Montreuil

A Montreuil, le 11 mars 2022

Monsieur le Recteur,

Nous sommes ce matin en grève à plus de 80 %, enseignant.e.s, vie scolaire et AESH.

Comme vous le savez, nous avons immédiatement décidé de débrayer en apprenant mardi soir que vous n’avez pas jugé utile de créer un 2e poste de CPE dans notre collège à la rentrée prochaine.

Depuis l’ouverture du collège, nous ne cessons d’alerter le Rectorat et la DSDEN concernant sa sous-dotation au niveau de la vie scolaire. Notre établissement compte 50 % de boursiers. Il est doté d’un internat et de deux dispositifs d’inclusion (ULIS et UPE2A). Comment, dans ces conditions, pouvez-vous penser, M. le Recteur, que nous pouvons fonctionner avec un seul poste de CPE titulaire ?

Nous étions déjà massivement en grève avant les congés. M. Cutillas, qui nous avait reçus en audience le 1er février, nous avait pourtant assuré de sa « vigilance extrême » concernant la situation de notre collège.

Nous sommes particulièrement indignés par la réponse que vous avez apportée hier lors du groupe de travail, à savoir que notre collège serait « surdoté ». Cette déclaration est incompréhensible, fausse et inadmissible.

Nous continuons donc d’exiger pour notre collège :

- la création d’un deuxième poste de CPE à temps complet ;

- la création de postes d’AED supplémentaires ;

- le remplacement de notre assistante sociale ;

- le recrutement d’AESH en nombre suffisant pour que toutes les heures soient pourvues ;

- la création d’un deuxième poste au secrétariat ;

- la création d’un poste de principal adjoint ;

- aucune classe à plus de 26 en comptant les élèves de l’ULIS et de l’UPE2A.

Dans l’immédiat, nous exigeons la création de ce deuxième poste de CPE pour la rentrée prochaine. Nous nous rendons dès ce matin au Rectorat dans l’attente d’une réponse.

En vous priant de croire en notre profond attachement dans le service public d’Education Nationale,

 

La lettre du 10 mars

Les personnels d’enseignement et d’éducation du collège Solveig Anspach de Montreuil avec leurs sections syndicales SNES-FSU, SUD et SNFOLC et la FCPE

A M. Auverlot, Recteur de l’académie de Créteil

A M. Chaleix, IA-DASEN de la Seine-Saint-Denis

S/c Mme Picard, Principale du collège Solveig Anspach de Montreuil

A Montreuil, le 10 mars 2022

Monsieur le Recteur,

Nous sommes ce matin en grève à 86 %, enseignant.e.s, vie scolaire et AESH.

Comme vous le savez, nous avons immédiatement décidé de débrayer en apprenant mardi soir que vous n’avez pas jugé utile de créer un 2e poste de CPE dans notre collège à la rentrée prochaine.

Depuis l’ouverture du collège, nous ne cessons d’alerter le Rectorat et la DSDEN concernant sa sous-dotation au niveau de la vie scolaire. Notre établissement compte 50 % de boursiers. Il est doté d’un internat et de deux dispositifs d’inclusion (ULIS et UPE2A). Comment, dans ces conditions, pouvez-vous penser, M. le Recteur, que nous pouvons fonctionner avec un seul poste de CPE titulaire ?

Nous étions déjà massivement en grève avant les congés. M. Cutillas, qui nous avait reçus en audience le 1er février, nous avait pourtant assuré de sa « vigilance extrême » concernant la situation de notre collège.

Nous continuons donc d’exiger pour notre collège :

- la création d’un deuxième poste de CPE à temps complet ;

- la création de postes d’AED supplémentaires ;

- le remplacement de notre assistante sociale ;

- le recrutement d’AESH en nombre suffisant pour que toutes les heures soient pourvues ;

- la création d’un deuxième poste au secrétariat ;

- la création d’un poste de principal adjoint ;

- aucune classe à plus de 26 en comptant les élèves de l’ULIS et de l’UPE2A.

Dans l’immédiat, nous exigeons la création de ce deuxième poste de CPE pour la rentrée prochaine.

N’ayant pas obtenu de réponse hier, nous nous rendons à nouveau au Rectorat aujourd’hui.

En vous priant de croire en notre profond attachement dans le service public d’Education Nationale,

Les personnels d’enseignement et d’éducation du collège Solveig Anspach de Montreuil avec leurs sections syndicales SNES-FSU, SUD et SNFOLC et la FCPE.