SUD Education Solidaires SUD Education 93
Membre de l'union académique SUD éducation, de la fédération SUD éducation et de l'union syndicale Solidaires

1er degré | 2nd degré | Agents | Contractuels enseignants | Interprofessionnel | Les représentant-e-s | Stagiaires | Supérieur | Moyens des établissements | Education prioritaire | Plan d urgence |

Découvrir SUD éducation 93

Agenda


mercredi 23 mai
Libération immédiate du camarade arrêté abusivement lors de la manifestation Fonction Publique !

jeudi 24 mai
Rassemblement 17h30 pour la libération de notre camarade Yann !

dimanche 27 mai
Contre Europa city - rassemblement le 27 mai à Gonesse

lundi 28 mai
[Réservé aux adhérent·es] Stage " Défendre collectivement les droits des personnels pour un syndicalisme de lutte "

mercredi 30 mai
Rassemblements devant les rectorats contre les non-renouvellements de contrats.

vendredi 1er juin
Assemblée générale du vendredi 1er juin

vendredi 8 juin
Stage "Agir collectivement contre les souffrances au travail"

samedi 30 juin
Marche des fiertés 2018

Contre les heures supplémentaires imposées, mobilisation au collège Gabriel Péri d’Aubervilliers
Article publié le 6 juillet 2017

Heures de mathématiques supprimées, éducation prioritaire en danger

Les professeurs de mathématiques du collège Gabriel Péri à Aubervilliers font face au désinvestissement de l’éducation nationale dans les quartiers populaires. En effet, pour la rentrée 2017, voici les deux choix qui leur ont été imposés :

  • les professeurs sont contraints d’accepter des services hebdomadaires surchargés ne leur permettant pas d’assurer un enseignement de qualité à leurs élèves ;
  • Ou, le chef d’établissement supprime 12h30 de mathématiques, c’est à dire le droit
    à une heure par semaine d’accompagnement personnalisé pour chaque élève.

Ces deux solutions sont inacceptables car elles ne sont pas dans l’intérêt des élèves, et dégradent les conditions de travail des enseignants.

La solution est pourtant simple : affecter un enseignant supplémentaire pour assurer 9h dans l’établissement, comme le demandent les enseignants depuis le mois de janvier.

Ce vendredi 7 juillet, à l’occasion d’une commission d’ajustement, les professeurs du collège Gabriel Péri seront présents devant la DSDEN (direction des services départementaux de l’éducation nationale) pour demander ce poste.

En dernier recours, un mouvement de grève reconductible sera envisagé sur tout le collège à la rentrée 2017.