SUD Education Solidaires SUD Education 93
Membre de l'union académique SUD éducation, de la fédération SUD éducation et de l'union syndicale Solidaires

1er degré | 2nd degré | Agents | Contractuels enseignants | Interprofessionnel | Les représentant-e-s | Lycée professionnel | Stagiaires | Supérieur | Moyens des établissements | Education prioritaire | Plan d urgence | Réforme du lycée |

Découvrir SUD éducation 93

Agenda


Inauguration du nouveau collège de Montreuil-Bagnolet
Article publié le 22 septembre 2018

PDF - 364.4 ko
Tract intersyndical



Des colleges neufs, c’est bien.

Des colleges bien entretenus, c’est mieux !





En cette rentrée 2018, deux nouveaux collèges sont inaugurés en grande pompe par le président du conseil départemental, le recteur et le DASEN. On pourrait se féliciter de la création de nouveaux établissements sur notre territoire, tant la pression démographique est grande. On pourrait…

Mais ce n’est pas deux collèges qui devaient ouvrir en cette rentrée, mais trois. En effet, des retards dans les travaux sur le 6ème collège d’Aubervilliers ont repoussé son ouverture à janvier 2019. En attendant, les élèves sont accueillis dans des préfabriqués sur un terrain annexe au collège Jean Moulin. De plus, le nouveau collège Solveig-Anspach ouvre ses portes à quelques encablures seulement de la SNEM, une usine hautement toxique, qui n’a fermé ses portes qu’en août et qui n’est pas près d’être dépolluée.

Des collèges en rénovation devaient être aussi finis en cette rentrée et des travaux dans d’autres collèges du département devaient commencer. Ce n’est pas le cas ! Par exemple, le collège Courbet de Pierrefitte a ainsi vu sa rentrée repousser de deux mois dans les nouveaux bâtiments, tandis que les bâtiments provisoires tombent en ruines.

Par ailleurs, les collèges récemment ouverts ont montré la limite des services départementaux sur le suivi des travaux après livraison des bâtiments. En effet, les partenariats public/privé, ainsi que la sous-traitance de travaux à différentes entreprises, ne permettent pas un suivi optimal. Par exemple, au Bourget, une grille du collège s’est effondrée sur les élèves l’an dernier. Le collège Dora-Maar, figure de proue du « tout numérique » n’avait pas Internet à son ouverture.

Autre point problématique : les tailles des salles dans le cahier des charges du conseil départemental sont prévues pour 32 élèves. Comment ne pas imaginer la volonté du rectorat et de la DSDEN d’imposer des seuils supérieurs à 25 par classe dans ces collèges pourtant classés en éducation prioritaire ?

Enfin la politique de recrutement des ATTEE, par le conseil départemental pour entretenir ces nouveaux collèges, est plus qu’alarmante : peu de titulaires, une précarisation de plus en plus croissante des personnels, des effectifs cibles de plus en plus resserrés, des surfaces toujours plus grandes à nettoyer… Comment garder ces collèges neufs en bon état quand on ne met pas les moyens nécessaires derrière ?

L’heure n’est donc pas à la fête, mais plutôt à la mobilisation :

PDF - 364.4 ko
Tract intersyndical

Rassemblement vendredi 28 septembre 2018

À 17h au nouveau collège Solveig Anspach,

138 boulevard Chanzy à Montreuil-sous-bois

Métro 9 – Croix de Chaveaux