SUD Education Solidaires SUD Education 93
Membre de l'union académique SUD éducation, de la fédération SUD éducation et de l'union syndicale Solidaires

1er degré | 2nd degré | AESH, AED, AP | Agent-es | Contractuel-les enseignant-es | Interprofessionnel | Les représentant-e-s | Lycée professionnel | Plainte antiracisme | Stagiaires | Supérieur | Réforme des retraites | Moyens des établissements | Education prioritaire | Plan d urgence | Réforme du lycée | COVID-19 |

LYCÉEN.NE.S ÉTRANGER.E.S ET MAJEURS : NON AU SILENCE ET AU MÉPRIS IL FAUT LES RÉGULARISER, LEUR RENDRE L’AVENIR POSSIBLE !
Article publié le 13 octobre 2020

Le 15 octobre, des rassemblements dans les lycées du 93 pour interpeller le recteur d’académie M. Auverlot concernant le traitement indigne réservé aux lycéen.ne.s sans papiers.

Jeudi 15 octobre, des rassemblements seront organisés devant de nombreux lycées de Seine-Saint-Denis pour dénoncer le traitement réservé par les services de l’État aux élèves empêchés de déposer leur dossier de régularisation à la préfecture.

Arrivés en France souvent depuis plusieurs années, ces dernières et ces derniers doivent obligatoirement déposer un dossier de régularisation à la préfecture à leur majorité, pour ne pas basculer dans une situation irrégulière. Mais les délais de prise de rendez-vous par la procédure en ligne, mise en place en 2018, s’élèvent à plusieurs mois, voire plusieurs années. Ignorés de la préfecture, sans soutien du rectorat, des dizaines d’élèves ont déjà du jeter l’éponge et abandonner leurs études en alternance parce qu’ils et elles n’obtenaient pas d’autorisation de travail.

Malgré une tribune publiée en juin 2020 et rassemblant les signatures de plus de 800 personnels de Seine-Saint-Denis, et de nombreuses interpellations, la préfecture de Seine-Saint-Denis n’a jamais répondu à ces élèves.

Ce jeudi, personnels, élèves et parents plusieurs lycées interpelleront directement le recteur d’académie, M. Daniel Auverlot, pour qu’une solution soit proposée à ces élèves et que leurs dossiers de régularisation soient traités dans les plus brefs délais.

Des rassemblements seront organisés tout au long de la journée dans les lycées, notamment ceux de Saint-Ouen, de Saint Denis, de Montreuil, de Rosny-Sous-Bois, d’Aulnay-Sous-Bois, de La Courneuve, de Pavillons-Sous-Bois, de Neuilly sur Marne, de Noisy-Le-Grand. Les images des rassemblements seront aussi publiées sur les réseaux sociaux (sur Twitter, compte @ELevesNos). Cette action est soutenue et appelée par les syndicats SNES 93, SUD Education 93, CGT Educ’action 93 ainsi que le SGEN CFDT 93 et de nombreuses associations (voire liste ci-dessous).

Nous n’accepterons pas de voir encore nos élèves abandonner leur formation parce qu’ils et elles ont été empêchés de déposer leur demande de titre de séjour dans les temps et d’obtenir un titre de séjour. Des motions seront aussi votées dans de nombreux lycées pour interpeller le rectorat tout au long du mois de novembre. Les ignorer, c’est les condamner !

Contacts Presse du collectif « Régularisez nos élèves sans papiers » :
Aurélie DESPERIEZ - Professeure Documentaliste, lycée A. Rimbaud, La Courneuve 06-62-76-99-76
Guillaume HOIBIAN - Enseignant d’Historie Géographie, lycée F. Tristan, Noisy-Le-Grand, 06-83-65-02-74
Emmanuel ZEMMOUR - Enseignant de SES, lycée CN. Ledoux, Pavillons-Sous-Bois, 06-76-12-41-55

Ils se joignent à la mobilisation :
ADJIE, ASMIE, Collectif inter associatif 93 du Livre Noir (ASTI 93 - Collectif de Livry Gargan - Coopérative des Idées 93 - Fédération des centres sociaux 93 - Femmes solidaires 93 - Francas 93 - La Cimade 93 - La Ligue des droits de l’Homme 93 - Maison des Femmes Thérèse Clerc - MRAP 93 - Réseaux Éducation Sans Frontières 93 - Secours catholique 93 - Syndicat SUD Conseil Départemental 93 - UD CGT 93 - UD Solidaires 93) - CCFD Terre solidaire 93 et les syndicats de l’Éducation Nationale (CGT Éduc’action 93 - SNES FSU 93 - SGEN CFDT 93 - SUD Éducation 93)