SUD Education Solidaires SUD Education 93
Membre de l'union académique SUD éducation, de la fédération SUD éducation et de l'union syndicale Solidaires

1er degré | 2nd degré | Agents | Contractuels enseignants | Interprofessionnel | Les représentant-e-s | Lycée professionnel | Stagiaires | Supérieur | Moyens des établissements | Education prioritaire | Plan d urgence | Réforme du lycée |

Pantin : grève pour la semaine de 4 jours
Article publié le 15 janvier 2019

Semaine de 4 jours à Pantin

Face au déni de démocratie : en grève le 21 janvier !

Lundi 21 janvier, les enseignant-e-s de Pantin seront en grève. Pourquoi ?

Ils et elles revendiquent le retour à la semaine de 4 jours à Pantin et demandent que leurs revendications légitimes soient entendues.

87% des communes en France sont revenues à la semaine de 4 jours. 36 villes sur 40 en Seine-Saint-Denis.

80% des conseils d’école de la ville ont voté pour le retour à 4 jours en 2018.

La mairie de Pantin ignore les avis des conseils d’école et poursuit les débats qu’elle a lancés sur un nouvel aménagement des horaires de la semaine de 4,5 jours uniquement avec les parents.

La mairie refuse tout dialogue avec les enseignant-e-s qui accueillent pourtant les élèves 24 h par semaine et alimente grandement des tensions qu’elle a elle-même créées.

Face à ce déni de démocratie, les enseignant-e-s estiment que leurs conditions de travail sont dégradées. Plus de 80 enseignant-e-s ont quitté la ville l’année dernière. D’autres sont sur le départ pour l’année prochaine pour des villes revenues à 4 jours.
Ces nombreux départs impactent non seulement la stabilité des équipes mais également le climat des écoles.

Le passage à la semaine de 4,5 jours n’a pas amélioré les conditions d’apprentissage des élèves ni leur réussite. Au contraire, la fatigue des enfants est plus importante.

Le maintien de la semaine de 4,5 jours à Pantin va aggraver cette situation au détriment du travail d’équipe et de la continuité des apprentissages des élèves.

Pour préserver :
➢ la stabilité des équipes enseignantes,
➢ un cadre favorable aux apprentissages des enfants,
➢ des conditions de travail satisfaisantes pour les enseignant-e-s et de l’ensemble des personnels municipaux

Retour à la semaine de 4 jours à Pantin !

Les enseignant-e-s syndiqué-e-s et non syndiqué-e-s avec le soutien des sections locales des syndicats SNUIPP, SNUDI FO, SUD éducation et le collectif 4jours pour Pantin.

PDF - 34.5 ko
Affiche
PDF - 54.4 ko
Tract