SUD Education Solidaires SUD Education 93
Membre de l'union académique SUD éducation, de la fédération SUD éducation et de l'union syndicale Solidaires

1er degré | 2nd degré | AESH, AED, AP | Agent-es | Anti-répression | Contractuel-les enseignant-es | Interprofessionnel | Les représentant-e-s | Lycée professionnel | Plainte antiracisme | Stagiaires | Supérieur | Violences sexistes et sexuelles | Moyens des établissements | Education prioritaire | Plan d urgence | COVID-19 |

Pas de rentrée au lycée André Sabatier de Bobigny !
Article publié le 8 septembre 2021

Communiqué de presse

Ce mardi 7 septembre 2021, la majeure partie des enseignants présents du lycée André Sabatier de Bobigny a décidé de se mettre en grève pour le deuxième jour consécutif.

Les conditions chaotiques de cette rentrée ne nous permettent pas en effet d’accueillir les élèves de manière sereine ni d’organiser correctement notre métier d’enseignant.

Plannings de la pré-rentrée incompréhensibles et envoyés la veille pour le lendemain. Cela fait plusieurs années que les rentrées se déroulent de manière problématique et nous avons su faire preuve jusqu’à présent d’une grande patience. Cette année en revanche, les conditions de rentrée nous sont particulièrement difficiles.

Les emplois du temps distribués aux élèves et aux enseignants ne correspondent pas. Des élèves, venant de loin (parfois du 77), ont régulièrement cours, en continu, de 8h à 18h et peuvent avoir cours le lendemain dès 8h, cela ne correspond pas aux possibilités physiologiques d’un adolescent. Certaines classes n’ont pas de créneau pour se restaurer.

Des dédoublements prévus par les textes officiels ne figurent pas dans les emplois du temps, certains élèves se retrouvant avec des emplois du temps de 37 h au lieu des 30,5 prévus. De plus, ces emplois du temps ne respectent pas les discussions de l’an passé, adopté en conseil d’administration.

Elèves de l’ULIS et d’UPE2A : La prise en charge des élèves en situation de handicap et non-francophones est impossible. Elèves en situation de handicap pris en charge dans l’ULIS non identifiés. Absence d’heures de suivi et d’inclusion des élèves non-francophones dans les emplois du temps actuel.

Personnels absents : Un certain nombre d’enseignants ne sont pas présents à la rentrée et des postes ne sont pas pourvus : 3 enseignants en Lettres-Histoire, 2 en Maths-Sciences, 1 en coiffure, 1 en esthétique, 1,5 en Biotechnologies/PSE et 1 en Arts appliqués.

De plus, le poste de gestionnaire de l’établissement n’est pas pourvu non-plus.

Dans ce contexte, la crise sanitaire est hors-sujet.

Des failles dans la communication et l’organisation sont récurrents depuis plusieurs rentrées, et sont à notre sens directement liés à la direction unique en place. Nous avons trop longtemps subi la situation d’une direction partagée d’un proviseur entre le lycée Costes et le lycée Sabatier de Bobigny et attendu patiemment une amélioration.

Nous pensons que cette situation génère un stress important auprès des élèves, du personnel enseignant et du proviseur adjoint qui tente de remédier à chaque problème, endossant une énorme charge de travail.

Les personnels enseignants ont demandé, face à cette situation un report de la rentrée des élèves à mercredi 8 septembre mais ne l’ont pas obtenu.

C’est pourquoi, un certain nombre d’enseignants poursuit la grève le mercredi 8 septembre 2021 et sera présent à 14 h 30 devant le rectorat de l’académie de Créteil, au rassemblement pour le réemploi des collègues contractuels :

Si le rectorat n’arrive pas à embaucher des professeurs, nous le ferons !