SUD Education Solidaires SUD Education 93
Membre de l'union académique SUD éducation, de la fédération SUD éducation et de l'union syndicale Solidaires

1er degré | 2nd degré | AESH, AED, AP | Agent-es | Contractuel-les enseignant-es | Interprofessionnel | Les représentant-e-s | Lycée professionnel | Plainte antiracisme | Stagiaires | Supérieur | Réforme des retraites | Moyens des établissements | Education prioritaire | Plan d urgence | Réforme du lycée | COVID-19 |

Rentrée scolaire dans le 93 : pas de retour à l’anormal
Article publié le 30 juin 2020

L’épidémie de Covid a été l’occasion pour le gouvernement d’afficher ses priorités. La réouverture des établissements scolaires, effectuée à la hâte et sans garantie que cela ne faciliterait pas une deuxième vague de contaminations, a ainsi été décidée pour sauvegarder les profits au mépris des risques pour la santé de la population. 

Le ministre de l’éducation, Jean-Michel Blanquer, a fait preuve au cours de la crise d’une morgue toute particulière envers les personnels de l’éducation nationale, en multipliant les annonces souvent contradictoires dans les médias sans consulter, ni même informer, les organisations syndicales. L’enseignement à distance a vu la réactualisation d’une vision magistrale de l’enseignement, chère au ministre. Le remplacement des examens par des notes de contrôle continu, autre marotte du ministère, s’est par ailleurs généralisé.
La rentrée de septembre doit être l’occasion de mettre un point d’arrêt au projet réactionnaire du gouvernement pour l’école et de réformer l’éducation nationale en profondeur.
Les luttes antérieures ont montré qu’une autre politique était possible : après la grève départementale de 2 mois en 1998, 3000 postes dans l’éducation avaient été créés en Seine-Saint-Denis, avant de disparaitre petit à petit. SUD Education 93 appelle à la mise en place d’un nouveau plan d’urgence pour l’éducation dans le département.

Toutes nos revendications pour un plan d’urgence en Seine-Saint-Denis