SUD Education Solidaires SUD Education 93
Membre de l'union académique SUD éducation, de la fédération SUD éducation et de l'union syndicale Solidaires

1er degré | 2nd degré | Agent-es | Contractuel-les enseignant-es | Interprofessionnel | Les représentant-e-s | Lycée professionnel | Plainte antiracisme | Stagiaires | Supérieur | Réforme des retraites | Moyens des établissements | Education prioritaire | Plan d urgence | Réforme du lycée |

Découvrir SUD éducation 93

Agenda


Une rentrée de mobilisations [tract]
Article publié le 4 septembre 2019

PDF - 301.4 ko
Tract de rentrée

On se mobilise en septembre pour une autre société !

→ 20 et 21 septembre : changeons le systéme pas le climat avec une grève scolaire le 20 septembre et une mobilisation d’ampleur le 21 septembre !
→ 24 septembre  : grève et manifestation interprofessionnelle contre la réforme des retraites !
→ 28 septembre : rassemblement à 18h30 devant l’Opéra Bastille pour défendre le droit à l’avortement dans le monde
→ pendant tout le mois de septembre, signez le référendum contre la privatisation des aéroports de Paris sur : https://www.referendum.interieur.gouv.fr/soutien/etape-1
→ pendant tout le mois de septembre, réunissez-vous par école, collège et lycée, en AG de ville, de département... pour participer à la mobilisation pour des moyens pour l’éducation et contre les réformes Blanquer !
→ tous les samedis, manifestez avec les Gilets Jaunes pour plus de justice sociale !


Réformes Blanquer : le ministre doit cesser sa politique de casse de l’école publique
 

Les mobilisations de l’an passé ont permis de faire reculer le gouvernement sur une partie de ses réformes éducatives : sur le projet d’Écoles publiques des savoirs fondamentaux , sur l’interdiction faite aux mères voilées d’accompagner des sorties scolaires ou la suppression des allocations familiales pour les élèves en décrochage scolaire. Néanmoins, nous devons continuer et amplifier la mobilisation afin de contrer l’application de la politique éducative de Blanquer : réforme du lycée professionnel, réforme des lycées et de parcoursup, loi Blanquer...

C’est un rapport de force massif entre les personnels et le ministère qui se construit. Ce rapport de force ne doit pas s’arrêter là : les revendications d’abrogation des contre-réformes sont toujours d’actualité, comme l’ensemble des revendications pour les droits des personnels et pour une école publique, gratuite, laïque et émancipatrice.

Une rentrée scolaire toujours sans moyens dans le 93
 

La rentrée 2019 ne laisse pas présager d’amélioration ni pour les personnels ni pour les élèves :

La rentrée 2019 ne laisse pas présager d’amélioration ni pour les personnels ni pour les élèves :

→ 500 personnels non titulaires se retrouvent sans contrat à l’année en septembre,

→ + 1600 élèves dans les collèges du 93 sans moyen supplémentaires pour les accueillir,

→ 3550 postes supprimés dans l’Éducation nationale et des élèves sans professeur.

→ des classes toujours trop chargées, des dispositifs d’aide inexistants et la casse de l’enseignement spécialisé avec la disparition des CLA et la casse des RASED.

SUD éducation appelle donc l’ensemble des personnels à : organiser partout des assemblées générales à l’occasion de la rentrée, et mettre en débat la reprise du mouvement de grève et sa reconduction, dans l’ensemble des secteurs de l’éducation.

Réforme des retraites, privatisation des aéroports de paris : Défendre un autre modéle de société

Le gouvernement entend faire un pas de plus dans la destruction des acquis sociaux avec la réforme des retraites et dans la privatisation des biens et des services publics avec la privatisation des aéroports de Paris.

Une autre société, plus juste, est possible.
En grève le 24 septembre.

 

→ Mobilisons-nous pour sauvegarder un système de retraites plus égalitaire.

→ Mobilisons-nous contre l’allongement de la durée du travail ! Pour un départ à 60 ans au plus tard pour tou-te-s !

→ Signons massivement la demande d’un référendum contre la privatisation des Aéroports De Paris, contre la privatisation.

→ Signons massivement pour la préservation et le développement des biens communs et des services publics, pour la sauvegarde de l’environnement et pour la transition écologique car rien ne serait pire que laisser les clefs du transport aérien aux intérêts privés : https://www.referendum.interieur.gouv.fr/soutien/etape-1

Les 20 et 21 septembre, on se bouge pour le climat !

À l’occasion de la venue de Greta Thunberg à l’Assemblée nationale, un grand nombre d’organisations écologistes et en défense des droits sociaux lancent un appel à se mobiliser massivement les 20 et 21 septembre.
En Europe, les chefs d’État viennent de refuser d’adopter l’objectif de neutralité carbone en 2050. En France, le Haut Conseil pour le climat mis en place par notre gouvernement lui-même dénonce l’insuffisance et l’inertie des politiques mises en place, alors que rester sous la barre des +1,5°C signifie rien de moins que diminuer par trois nos émissions de gaz à effet de serre d’ici 2030.
Pourtant le climat change lui, et vite. Les pénuries d’eau et émeutes en Inde ou les vagues de chaleur de l’été montrent que des millions de personnes à travers le monde en paient déjà le prix le plus fort.
Nous venons d’assister à une nouvelle étape dans la destruction de notre planète avec la vague d’incendies qu’a connu l’Amazonie cet été. Cette forêt produit 20% de l’oxygène de la planète. Les mouvements de défense de l’Amazonie rejoignent le mouvement de grève mondiale pour le climat organisé dans 125 pays par des milliers d’organisations, de réseaux internationaux, de collectifs locaux et de groupes de citoyens indignés par le réchauffement climatique, la dévastation de la nature sur la planète au service du capitalisme.
Pour la rentrée climatique et sociale les 20 et 21 septembre !


Un rectorat complice des violences faites aux femmes

SUD éducation 93 a aidé plusieurs collègues victimes de violences sexuelles ou sexistes dans le cadre du travail. Le rectorat n’a aucune politique de protection des victimes, il ne respecte pas la loi. Bien souvent l’unique réponse du rectorat est de déplacer la victime. Cela est inacceptable et représente une mise en danger des personnels. Face aux violences sexistes et sexuelles, ne restez pas isolé-e, contactez SUD éducation 93.
 

Et les salaires ?

Blanquer a annoncé une hausse moyenne des salaires des enseignant-e-s de 300euros : cela va à peine compenser l’inflation, dans un contexte de gel du point d’indice.

Et la prime de 2000 euros ? uniquement pour les REP+, donc 6,87% des enseignant-e-s et les AED, AESH, AP n’en bénéficient pas !

Pour défendre les droits des personnels et les conditions d’étude des élèves !
Pour défendre un autre projet de société !
Syndiquez-vous !