SUD Education Solidaires SUD Education 93
Membre de l'union académique SUD éducation, de la fédération SUD éducation et de l'union syndicale Solidaires

1er degré | 2nd degré | AESH, AED, AP | Agent-es | Contractuel-les enseignant-es | Interprofessionnel | Les représentant-e-s | Lycée professionnel | Plainte antiracisme | Stagiaires | Supérieur | Réforme des retraites | Moyens des établissements | Education prioritaire | Plan d urgence | Réforme du lycée | COVID-19 |

Urgence alimentaire dans le 93, le département doit agir
Article publié le 14 mai 2020

Le confinement ne se vit pas de la même manière sur tout le territoire. Dans le 93, du fait de leur précarité, le confinement a plongé de nombreuses familles dans un état d’extrême pauvreté. L’état d’urgence sanitaire a été prolongé jusqu’au mois de juillet, mais c’est bien de l’urgence sociale qu’il devrait être également sujet en Seine-Saint-Denis. Les files d’attentes pour les quelques distributions de colis alimentaires ne font que s’allonger depuis 7 semaines. Dans les jours et semaines à venir le nombre d’élèves se retrouvant en difficulté pour manger risque d’augmenter encore.

Le département a mis à disposition des élèves demi-pensionnaires boursiers des chèques-repas d’un montant de 60 €. Par ailleurs, certains établissements ont pris l’initiative de distribuer sur leurs fonds propres (demi-pension ou fonds sociaux) des colis alimentaires ou d’autres aides aux familles. Si ces initiatives sont importantes, elles sont extrêmement insuffisantes face à l’urgence sociale.

La Seine-Saint-Denis dispose d’un réseau lui permettant de couvrir une partie des besoins alimentaires de l’ensemble des enfants, il s’agit du réseau de cuisines centrales. Il est urgent que ces cuisines puissent ré-ouvrir afin d’organiser des distributions de denrées alimentaires et que nos élèves puissent y avoir immédiatement accès, ré-ouverture ou non des établissements scolaires.

Une condition indispensable sera bien sûr la mise à disposition de l’équipement nécessaire pour protéger les personnes travaillant dans ces cuisines centrales (masques, gants, vitres en plexiglas, produits de désinfection), et le recrutement du personnel nécessaire sur la base du volontariat afin de limiter l’exposition de chacun⋅e. Nous serons vigilant⋅es que ces conditions soient respecté⋅es.

Après ces conditions garanties, nous demandons donc au département de Seine-Saint-Denis d’organiser le plus rapidement possible la distribution gratuite de denrées alimentaires à tous les élèves du département qui en ont besoin, ou qui en font la demande.

Photo : Distribution alimentaire au collège Garcia Lorca de Saint-Denis, à l’initiative de parents d’élèves (https://twitter.com/karim_merakchi/status/1253254251297550336) - des initiatives similaires ont eu lieu dans plusieurs autre collèges, lycées et écoles dans tout le département.